Ne restez pas seule !

Venez nous rencontrer !


Nous sommes là pour vous conseiller, vous écouter, vous accompagner ..
Vous pouvez   parler sans que cela n’entraîne de conséquence. 
Vous aurez l' avis d’une personne expérimentée et cela vous aidera à avancer.

Tous les entretiens sont strictement confidentiels.

NOS PERMANCENCES

Nous accueillons  sur Nîmes et Uzès dans nos locaux tous les jours sur rendez-vous .

Pour être au plus près de toutes les femmes, nous intervenons également à la Maison Départementale des personnes handicapées (MDPH) 


 

Nos points d' interventions sur le Gard sur :

1. Nîmes
2. Uzès
3. Générac
3. Beaucaire
4. Bouillargues

PREPARER SON DEPART 

Pensez à :

  • Rassembler les papiers d’identité et documents utiles :
    Je rassemble les originaux, les preuves, ou fais des copies de tous les justificatifs que je stocke dans un lieu sûr (à mon lieu de travail, chez une personne de confiance). Ces documents peuvent être rassemblés sur une clé USB que je conserve en lieu sûr.

Besoin d'être rassurée

 Contacter l'association 

VIA FEMINA FAMA  


Et aussi :


  • En cas de pressions financières ou de rétention de documents, je m’oriente vers les associations qui m’accompagneront.

  • Préparer les enfants, leur expliquer la conduite à adopter

  • Créer une boite mail confidentielle : Je créé une boîte mail confidentielle sur laquelle seront déposés tous les documents scannés. Si je n’ai pas d’ordinateur, pour effectuer mes démarches informatiques ou en ligne, je me rends au CCAS de Nîmes, où un espace numérique est à ma disposition. 

  • Prévoir des vêtements, pour vous-même, et les enfants (doudous, lait, couches) et les placer dans un endroit sûr (travail, personne de confiance, consignes dans les supermarchés…)

  • Je prends contact avec la CAISSE ALLOCATIONS FAMILIALES DU GARD : Je prévois de modifier/créer les coordonnées bancaires sur lesquelles les prestations pourront être versées.


Je signale les faits même si je suis mineur(e)

  • par mail : ddsp30-contact@interieur.gouv.fr

(Par précaution, pensez à effacer l’historique des envois sur votre ordinateur) 

Pour que des suites soient engagées contre l’auteur des violences, il est préférable de déposer plainte. 

> si je souhaite déposer plainte : je pense à prendre ma carte d’identité. Je peux être assistée de l’intervenante sociale ou la psychologue du Commissariat.

Un récépissé me sera remis. 

> si je ne souhaite pas déposer plainte, il est conseillé de déclarer les violences subies au commissariat de police par une main courante (à la gendarmerie, par un procès-verbal de renseignements judiciaires). Cette pièce n’a pas les mêmes effets que la plainte : elle sert à retracer l’historique des violences.

  • ou en me rendant à l’Hôtel de Police :
    245 avenue Pierre Gamel à NIMES

    Ou gendarmerie (17) de mon domicile
    Je serai reçue par des personnels formés, chargés de m’écouter, et recevoir ma déclaration.

  • par courrier, le Procureur de la République peut être sollicité par courrier en précisant : votre état civil, et coordonnées complètes, numéro de téléphone, récit détaillé :

    TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NIMES
    Bd des Arènes - 30000 NIMES

  • A une personne de confiance : Mon médecin de famille, mon médecin du travail, kiné, gynécologue, mon aide-ménagère, mon employeur…

  • Plate-forme internet : https://www.demarches.interieur.gouv.fr/-écrire dans la barre de chercher une démarche : violence conjugale.

Important : qu’une plainte soit déposée ou non, le certificat médical n’est pas obligatoire mais conseillé, pour la suite de votre procédure.

Dès que vous êtes prête contacter l'association 

VIA FEMINA FAMA au